Festival Visages des Orgues


Visages des Orgues est le festival d’orgue de l’été à Nantes organisé par Musique Sacrée. En préambule du concert donné à la cathédrale de Nantes, venez rencontrer les artistes du festival au Passage Sainte-Croix pour des conférences musicales. Une occasion exceptionnelle de dialoguer avec des artistes de renom qui vous feront partager leur passion de l’orgue à travers ces rendez-vous musicaux.

L’édition 2018 sera festive et rassemblera des organistes prestigieux et jeunes talents, tous heureux de partager leur complicité avec le roi des instruments.

Visages des Orgues 2018, chaque mercredi du 11 juillet au 29 août 2018.

 

15h30 / rencontre musicale avec l’artiste au Passage Sainte Croix

17h00 / récital à la Cathédrale

 

 

PROGRAMMATION 2018

 

11 juillet: Matthieu de Miguel

18 juillet: Béatrice Piertot

25 juillet: Patrick Delabre

1er août: Ayako Nagami

8 août: Michel Bourcier

15 août: Pierre Queval

22 août: Jeanne Chicaud et Alberto Barbetta

29 août: Mickael Durand et Jérémie David (saxophone)


Les Récitals 2018

 

MATTHIEU DE MIGUEL

 

« Clameurs symphoniques et Paraphrases grégoriennes »

Joseph Bonnet, Variations de concert

Frank Bridge, Adagio en mi majeur

Jean Langlais, Mors et Resurrectio

Charles Tournemire, Fantaisie-choral de la Pentecôte extrait de l'Orgue Mystique

Maurice Duruflé, Méditation, Fugue sur le carillon des heures de la cathédrale de Soissons

André Fleury, Prélude sur l'Introit Resurrexi, Final de la 2 de Symphonie

Jean Jacques Grunenwald, Les Divins Espoirs

Louis Vierne, Final de la 1ere Symphonie

 

Né en 1979, Matthieu de Miguel découvre l’orgue à Bordeaux et intègre le Conservatoire National de Région de cette même ville en 1999 dans la classe d’orgue de François Espinasse où il obtient une médaille d’or mention très bien à l’unanimité, ainsi qu’une seconde médaille d’or de musique de chambre. Il achève son cycle de perfectionnement auprès d’Eva Darracq ; il est à nouveau récompensé par un premier prix mention très bien.

Il intègre alors sur concours, en octobre 2004, le Centre d’Etudes Supérieures de Musique de Toulouse. Il y suit l’enseignement d’organistes renommés : Michel Bouvard, Jan Willem Jansen, Louis Robillard, Stéphane Bois. Avec Philippe Lefebvre, il est initié dans l’art de l’improvisation. Parallèlement, il travaille le piano avec Thérèse Dussaut, l’harmonie et le contrepoint avec Guy Ferla. Il obtient le diplôme du Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse en octobre 2006.

Matthieu de Miguel a également participé à de nombreuses master-classes assurées notamment par Olivier Latry, Daniel Roth, Loïc Mallié, Naji Hakim, Susan Landale et Vincent Warnier.

En novembre 2005, il devient professeur de la classe d’orgue de Barsac-Preignac en Gironde et obtient en juin 2008 le diplôme d’Etat de professeur d’orgue. Il est nommé également professeur à l’Ecole Municipale de Musique de Talence (33).

Matthieu de Miguel, qui affectionne particulièrement les œuvres des XIXe et XXe siècles, a réalisé avec Stéphane Bois une série de transcriptions d’œuvres orchestrales de Ravel, Grieg, Tchaïkovski, Duparc, Mendelssohn, Brahms… Ces récitals de transcriptions ont reçu un accueil très chaleureux de la part de la presse spécialisée.

Il participe régulièrement, dans la région Midi-Pyrénées, aux récitals qui ponctuent le Festival international Toulouse-Les-Orgues. Il se produit aussi pour d’autres concerts, en soliste ou en duo (voix, cuivres, cordes, percussions), et dans les œuvres de musique sacrée (Requiem de Fauré, Duruflé, Oratorio de Noël de Saint-Saens…). Il a joué en récital de prestigieuses orgues à travers la France et l’étranger, dans le cadre de festivals internationaux, à Paris : Saint-Sulpice, Saint-Augustin, le Temple de l’Etoile ; à Toulouse, Moissac, Saint-Ouen de Rouen, Bordeaux, Carcassonne, Albi, Foix, Mirepoix, Saint-Rémy-de-Provence, Dieppe, Quimper, Vannes, Saint-Sébastien, Azkoitia et a également inauguré plusieurs instruments : orgue Cavaillé-Coll de la Collégiale de Saint-Emilion en Gironde, orgue Puget de Lavelanet en Ariège, orgue Cavaillé-Coll-Mutin de Bégard (Côtes d’Armor).

Enfin, Matthieu de Miguel est organiste à Toulouse du Grand Orgue Puget de Notre Dame La Dalbade, de l’Orgue Daublaine et Callinet de l’Eglise Saint-Nicolas, et assistant de Michel Bouvard du célèbre Cavoillé-Coll de la Basilique Saint-Sernin.


BEATRICE PIERTOT

 

"Visages et Voyages"

Olivier MESSIAEN (1908-1992), Apparition de l’église éternelle

Claude DEBUSSY (1862-1918), Prélude à l’après-midi d’un faune, transcription A. Cellier

Maurice DURUFLE (1902-1986), Prélude et fugue sur le nom d’Alain

Jean-Louis FLORENTZ (1947-2004), Prélude de « l’Enfant Noir »

Jean-Baptiste ROBIN (1976-), Regard vers l’Aïr

 

Béatrice Piertotest professeur au CRD de Bourg-la-Reine/Sceaux (orgue), au CRI de Viroflay (orgue et clavecin), Versailles (basse continue et orgue - VGP) et organiste co-titulaire de l’orgue de Saint-Laurent à Paris. 

Lauréate des concours internationaux de Lorraine (1er Prix), de Paris (3e Prix, Prix du plus jeune espoir et Prix de la meilleure interprétation du Prélude de l’Enfant Noir de Jean-Louis Florentz, 2002), Weimar-Erfurt-Merseburg (Trost-Preis 2008 : Prix pour la meilleure interprétation Bach à Waltershausen), elle est l’invitée de prestigieux festivals. 

En 2005, elle s’est produite en tant que soliste lors d’une émission radiodiffusée sur France Musiques, à l’orgue du studio 104 de Radio France (Prix Lycéen des Compositeurs de La Lettre du Musicien). 

Elle a suivi les cours de pédagogues renommés tels que Laurent Cabasso, Marie-Louise Langlais, Eric Lebrun et de Françoise Levéchin et les conseils de Marie-Claire Alain, James-David Christie, Pierre Hantai, Françoise Lengellé, Olivier Latry et Daniel Roth. Elle a étudié le clavecin avec Elisabeth Joyé, et suivi des cours de viole de gambe avec Pedro Slobodianik et des cours de danse baroque avec Cecilia Gracio-Moura.  

Elle est l’auteur d’une Maîtrise effectuée à la Sorbonne, intitulée « Les traités d’improvisation à l’orgue en France de 1900 à 2002 » et poursuit des recherches musicologiques. Elle a été la conseillère artistique (orgue) du Festival de Saint-Riquier (2006-2010). 

En tant que pédagogue, elle travaille actuellement sur une méthode d'orgue pour débutants avec une approche novatrice, dans l'esprit de l'Orgue Contemporain édité chez Delatour France auquel elle a collaboré. Elle a par ailleurs enseigné l'orgue et le clavecin au CRI de  l'Abbevillois (2005-2013) à la création de ces classes, et l'orgue au CRR d'Amiens (2012-2015). 

Elle s’intéresse à la musique contemporaine et a eu l’occasion de travailler avec des compositeurs (Jean-Louis Florentz, Naji Hakim, Jean-Charles Gandrille, Eric Lebrun, Tackuya Nemoto, Bruno Mantovani, Vincent Paulet, Jean-Baptiste Robin, Jean-Jacques Werner). Plusieurs compositeurs lui ont dédié des œuvres (Gandrille, Lebrun, Mathieu, Nemoto, Paulet, Werner). Son enregistrement du Prélude de « l’Enfant Noir » de Jean-Louis Florentz à St Eustache (Paris) est paru sous sa direction artistique dans le livre-disque de Marie-Louise Langlais « Jean-Louis Florentz, l’œuvre d’orgue, témoignages croisés » chez Symétrie. Elle a enregistré pour la revue Orgues Nouvelles et pour un disque collectif d’œuvres d’Eric Lebrun (Bayard, 2010). Son disque d’orgue à 4 mains et 4 pieds « Couleurs orchestrales » enregistré en avril 2010 à Saint-Laurent, Paris, avec Yannick MERLIN est paru aux éditions sonores Ctésibios.

Ses derniers disques comprennent les œuvres de Jean-Jacques WERNER sous la direction artistique du compositeur et l'enregistrement de l'orgue historique de Mollau - Orgue en Alsace - avec Yannick MERLIN. 

Elle a enregistré en vidéo Regard vers Agartha de Jean-Baptiste Robin à St-Pierre de Chaillot, Paris, en 2015 et deux œuvres de Jean-Charles Gandrille (Après une lecture de Reich et Variations sur At Les) avec Yannick Merlin (orgue à 4 mains/4 pieds) à l’église de la Trinité, Paris, en 2018.


PATRICK DELABRE

 

Louis Marchand, Grand dialogue en Ut

Félix Mendelssohn, 6ème sonate

Pierre Alexandre François Boëly, Offertoire en Ré, Récit de flûte, Quatuor, Allegro ma non troppo

 César Franck, 2ème Choral

Patrick Delabre, Improvisation

 

Eveillé tôt à la musique, Patrick Delabre pratique le piano et le chant. Il étudie l'orgue et l'Ecriture au Conservatoire National de Région de Lille, et s'initie à la direction de chœur.

Il approfondit l'harmonie, le contrepoint, la fugue et l'orgue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dont il est quatre fois lauréat.

Nommé organiste titulaire-adjoint à la cathédrale de Chartres en 1976, il en devient titulaire en 1986.

Lauréat du concours international d'improvisation de Lyon et finaliste du concours international d'improvisation de Chartres, il déploie son activité au grand-orgue de la cathédrale et par l'enseignement, les concerts et les animations pédagogiques. 

Après avoir enseigné l’Ecriture au CNR de Poitiers pendant vingt ans, il a enseigné l’orgue aux conservatoires de Chartres et Lucé de 2003 à 2018.

Ses concerts le mènent auprès des grands instruments français: Saint-Maximin, Poitiers, Ste Croix de Bordeaux, Saint-Ouen de Rouen ; à Paris (Saint-Sulpice, Saint-Eustache, Notre-Dame). Il se produit aussi à l'étranger: Angleterre, Belgique, Allemagne, Pologne, Tchéquie, Suisse, Italie, Espagne, Etats-Unis, Canada, Brésil, Japon.

Membre du jury de concours internationaux (Chartres, Hambourg, Saint-Blasien), Patrick Delabre est l'interprète de plusieurs CD, Jean-Sébastien Bach et César Franck enregistré à la cathédrale de Chartres, un consacré à Noël avec la Maîtrise du conservatoire de Chartres pour Coda Musique.

Son enregistrement des sonates d’église de W.A Mozart à St Cyprien du Périgord en 2007 avec les membres du quatuor à cordes de Chartres a reçu un accueil favorable de la critique musicale.

La Maison de disque Forlane lui a confié la composition pour Chœur d'enfants et Ensemble instrumental d'une quinzaine d'arrangements de chansons populaires traditionnelles enregistrées par la Maîtrise d'enfants de l'Ecole Nationale de Musique de Chartres en juin 2002.

Patrick Delabre est chevalier des Arts et Lettres.


AYAKO NAGAMI

 

Johann-Sebastian Bach (1685~1750), Praeludium et Fuga C-dur BWV54, Allein Gott in der Hoh sei Ehr BWV662, 663, 664, Komm,Gott,Schopfer,Heiliger Geist BWV667

Jehan Alain (1911~1940), 1ère Fantaisie,2ème Fantaisie, Variation sur Lucis Creator

Hina Sakamoto (1968~), Veni Creator Spiritus

Maurice Duruflé (1902~1986), Choral varie sur le theme du "Veni Creator"

 

Né à Yokohama(Japon), Ayako NAGAMI étudie l’orgue avec Tuguo HIRONO et Takashi SAKAI à Université des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo. Elle poursuit ses études d’orgue avec François Espinasse au CNR d’Angers (médaille d’or), ainsi qu’avec Jan Willem Jansen et Michel Bouvard à CEMS de Toulouse(premier prix).

Elle étudie également le clavecin avec Jan Willem Jansen et la basse-continue avec Yasuko Uyama-Bouvard au CNR de Toulouse (médaille d’or).

Elle obtient ensuite le prix d’orgue Italian au Festival International de la Musique à Mino Shirakawa Gifu au Japon. 

Actuellement, elle est organiste titulaire de la capelle de la Casa d’Angela (orgue de Zanin) et du Lycée d’Aoyama-Yokohama eïwa (orgue de Kern), ainsi que de l’Eglise luthérienne à Kugénuma-Megumi.

Membre de l'Association des Organistes au Japon, menbre de la société des orgues du Japon, elle enseigne l’orgue dans l’école de la Casa d’Angela. Parallélement, elle donne des concerts au Japon, en France et en Italie.


MICHEL BOURCIER

 

Johann Sebastian Bach (1685-1750), Toccata, Adagio et Fugue en ut majeur BWV 564

Jehan Alain (1911-1940), Variations sur un thème de Clément Janequin

Antonio Vivaldi (1678-1741)-Johann Sebastian Bach, Concerto en la mineur BWV 593

Antonín Dvořák (1841-1904), Scherzo de la Symphonie n° 9 « du Nouveau Monde » (transcription : M. Bourcier)

Arvo Pärt (né en 1935), Annum per annum(1980)

Louis Vierne (1970-1937), Adagio et Final de la Troisième symphonie op. 28

 

Michel Bourcierest titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes où il enseigne également l’analyse musicale.

Il se produit comme soliste à travers les répertoires les plus divers et apprécie particulièrement l’accompagnement d’ensembles vocaux (Les Eléments, Ensemble Vocal de Nantes…). Il a donné en création des œuvres de Jacques Lenot, Valéry Aubertin et a été le premier interprète de l’œuvre d’orgue de Jean-Louis Florentz dont il a créé les deux premiers ouvrages : Les Laudes et Debout sur le soleil, qui lui est dédié. La volumineuse étude qu’il a écrite sur les œuvres d’orgue de ce compositeur (Jean-Louis Florentz et l’orgue) est en instance d’édition (Editions Symétrie). 

Parallèlement à sa carrière d’organiste, il fonde collégialement en 2004 l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental à géométrie variable nantais qu’il dirige et dont la vocation vise la diffusion du répertoire des XXe et XXIe siècles. Au sein de cet ensemble, il assure volontiers le rôle de médiateur pour mieux faire découvrir la musique d’aujourd’hui aux publics les plus divers.


PIERRE QUEVAL

 

« Visage Symphonique »

Felix Mendelssohn (1809-1847), Prélude et Fugue en ut mineur, opus 37 n°1

Louis Vierne (1870-1937), Cathédrales

Maurice Duruflé (1902-1986), Prélude et Fugue sur le nom d’Alain, opus 7

Franz Liszt (1811-1886), Fantaisie et Fugue sur « ad nos, ad salutarem undam »

 

Né en 1988, Pierre Queval se forme aux Conservatoires de Nantes et Saint-Maur-des-Fossés, auprès de Michel Bourcier, Eric Lebrun et Pierre Pincemaille, puis étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (cnsmdp), dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry et dans la classe d’improvisation (orgue et piano) de Thierry Escaich, Laszlo Fassang, Philippe Lefèbvre et Jean-François Zygel. Il est récompensé d’un prix de contrepoint, d'un master d’orgue-interprétation et d'un master d’improvisation.

Titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll/Haerpfer-Ermann de l'église Saint-Ignace à Paris (6ème) depuis novembre 2014, Pierre Queval est le septième « young artist in residence » à la Cathédrale Saint-Louis de New Orleans (USA) entre novembre 2015 et avril 2016. 

Il donne des récitals dans toute la France ainsi qu'aux Etats-Unis, en Angleterre, Italie, Finlande notamment. 

A Paris, il se produit dans des lieux privilégiés (Notre-Dame, Saint-Sulpice, Saint-Eustache, Sainte-Clotilde, Saint-Denis, La Trinité, Saint-Séverin, Saint-Thomas d'Aquin…) et est l’invité de plusieurs festivals renommés, tel que « Radio-France et Montpellier/Languedoc-Roussillon », le Festival de la Roque d'Anthéron, le Festival de la Chaise-Dieu, « Annecy Classic Festival », le Festival « Toulouse les Orgues », le Festival "Orgue en Jeu" de Lyon, les « Soirées estivales » de la Cathédrale de Chartres, le « Festival de Musique Sacrée de la Cathédrale de Saint-Malo », les "Estivales de la Cité" à Carcassonne, le Festival de l'Alpe d'Huez...

Pierre Queval consacre une part importante de ses activités à l'improvisation, accompagnant régulièrement, à l’orgue ou au piano, des projections de films muets.

Egalement musicien chambriste, il fonde le trio « Meigma » avec la flûtiste Charlotte Berthomé et la violoniste Mathilde Gandar.


JEANNE CHICAUD et ALBERTO BARBETTA

 

Gioachino Rossini, Ouverture de la Gazza Ladra

Camille Saint-Saëns, Danse macabre

Pierangelo Valtinoni (création mondiale), Auf römischen Wegen et Offertoire

Maurice Ravel, Boléro

 

Née en 1991, Jeanne Chicaud commence ses études d'orgue au conservatoire de Nantes (classe de Michel Bourcier), puis se forme auprès d'Aude Heurtematte, à l'Académie supérieure de musique de Strasbourg où elle obtient sa licence d'interprète, en 2013, avec mention bien, et auprès de Roberto Antonello, au Conservatoire national de musique de Vicenza (Italie), où elle obtient son master «cum laude» en 2015. Elle étudie actuellement le clavecin et la basse continue avec Patrizia Marisaldi, toujours au conservatoire de Vicenza. En 2015, elle remporte le 1er prix lors de la 3e édition du concours Rino Benedet à Bibione (Italie).

Elle se produit régulièrement comme soliste ou bien comme accompagnatrice d'ensembles instrumentaux et/ou vocaux, en France et en Europe, et effectue chaque été une tournée avec le trompettiste Jean-Jacques Metz avec qui elle enregistre, en 2015, un disque de fantaisies et sonates baroques sur l'orgue de Saint-Aignan de Grand-Lieu (44). Jeanne Chicaud est actuellement organiste à l'église San Michele dei Servi, dans le centre historique de Vicenza.

 

Alberto Barbetta, né en 1987, est diplômé en composition d'orgue et d'orgue avec les honneurs au conservatoire de musique "A. Pedrollo "de Vicence sous la direction du prof. Roberto Antonello et, dans le même Conservatoire, il a obtenu sa pleine note au clavecin avec le Prof. Patrizia Marisaldi. Il a également obtenu son diplôme en musicologie à l'Université Ca 'Foscari de Venise. 

Son intérêt pour la musique d'orgue l' a amené à se perfectionner au Conservatoire de Strasbourg avec Christophe Mantoux, et plus tard avec Aude Heurtematte, où il a obtenu son diplôme du cycle de spécialisation en orgue, à la suite également de nombreux cours.

Il a remporté plusieurs prix et récompenses dans des concours d'orgue nationaux et internationaux, dont le dernier prix F. Zanin au 4e Concours d'Orgue du Basso Friuli. Il a édité, pour la maison d'édition Armelin à Padoue, l'édition de Ten Pieces for Organ, l'album d'orgue du talentueux musicien Vicenza Gellio Benvenuto Coronaro (1863-1916). Il est organiste de l'église de Santo Stefano à Vicenza.


MICKAEL DURAND et JEREMIE DAVID

 

FelixMendelssohnBartoldy,Romances sans paroles op19 n°1,

Sonaten°3 pour orgue, 1er mouvement, Romances sans paroles op30 n°1, Sonaten°4, 1er mouvement, Romances sans paroles op85 n°1

 

Antonio Vivaldi, Concerto pour basson transcrit pour orgue et saxophone baryton

 

Johann Sebastian Bach, Suite pour violoncelle n° 1 au saxophone baryton (prelude et courante),

Passacaille et fugue en ut mineur

 

Mark Watters, Rhapsodie pour saxophonebaryton et orgue

 

Diplômé du conservatoire national supérieur de musique de Paris (en orgue en 2001, en bassecontinue en 2002 et en pédagogie : Certificat d’aptitude en 2007), Mickael Duranda reçul'enseignement d'Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich et Jean François Zygel. Il s'est

perfectionné auprès de Wolfgang Zerer à Hambourg et s’est vu récompensé du diplôme de « Konzertexam » (Master) en 2005.

Il est également claveciniste, instrument qu'il a perfectionné auprès de Bob van Asperen au conservatoire d'Amsterdam après avoir obtenu le DEM dans la classe d’Elisabeth Joyé à Paris.

Il a également étudié la viole de gambe auprès de Florence Bolton, Matthieu Lusson et Marion Middenway avec qui il obtient son DEM au Conservatoire de Nantes en 2015.

Professeur d’orgue au Conservatoire d’Alençon, il a été nommé organiste titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes et accompagnateur de la Maîtrise en 2012.

En contrepoint à son parcours d'instrumentiste, il pratique le chant (Ténor) et a collaboré à de nombreux projets en tant que choriste et soliste (Les Cantates Spirituelles et Macadam ensemble).

Il joue régulièrement en duo avec différents instrumentistes et chanteurs et forme un duo à quatre mains avec sa femme Gaëlle Coulon. Duo qui s'est produit en France (Albi, Nantes, Poitiers, Luçon) mais aussi à l'étranger en Norvège (Lillehammer en août 2016) et en Allemagne (Merseburgen août 2017).

Il joue régulièrement au sein de l'Orchestre national des pays de la Loire (Strauss, Symphonie Alpestre à la folle journée 2016 ; Faust Symphonie de Liszt en 2018) et se produit régulièrement au sein de l'ensemble Les Cantates Spirituelles dont il est l'un des membres fondateurs et au sein duquel il chante et joue de la viole de gambe ou du clavier.

En 2017, il met en valeur l'orgue de la Basilique d' Alençon au travers de programmes variés avec Anne Maugard (chant et orgue autour de J.S Bach), Thierry Besnard (Clarinette et orgue dans du répertoire XXième siècle allant de Widor à Jehan Alain en passant par Alban Berg) et avec l'ensemble La Pelegrina et Robert Expert (contre-ténor) dans un programme baroque concertant (Concerto pour orgue de Haëndel et Cantate BWV 35 de Bach). Il participe également avec Gaëlle Coulon a une tournée en Allemagne pour un programme de pièces à 4 mains et prépare avec elle un duo faisant alterner l'orgue portatif médiéval et l'orgue (Alterorgano).

Intéressé par tous les répertoires allant de la musique médiévale à la musique d'aujourd'hui, Mickael Durand montre un ecclectisme et une curiosité visant à mettre en valeur toutes les musiques.

 

Jérémie David a fait ses études de saxophone auprès de Gilles Tressos au Conservatoire de Poitiers où il a obtenu son DEM. Il suit ensuite une formation professionnalisante et obtient simultanément en 2011 le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien et la licence de Musicologie.

Professeur de saxophone diplômé, c'est un musicien diversifié qui joue le répertoire classique et contemporain au sein de nombreuses formations, mais aussi des musiques traditionnelles avec le groupe ├ëlectron Libre(s).

Arrangeur, il a eu l'occasion de travailler pour des musiciens comme le Quatuor de saxophones Habanera, David Krakauer, Richard Galliano, ... Il est également Directeur technique sur le festival Saxophone en Mouvement à Poitiers.

Actuellement, il est en Master de Didactique au Conservatoire Royal de Bruxelles et se perfectionne auprès de musiciens tels que Simon Diricq (Lauréat du Concours International de Saxophone Adolphe Sax), Guy Danel (Membre fondateur du Quatuor Danel), Alain Crepin ...

Il a été cette année finaliste du Concours National de Saxophone Adolphe Sax dans les catégories Soliste et Ensemble (degré excellence).