Musique et liturgie


La musique liturgique à la Cathédrale de Nantes

Pour le diocèse et dans la cité, la Cathédrale occupe une place particulière. Si elle n’est pas une paroisse, la Cathédrale, église de l’Evêque est un lieu ouvert qui rassemble et accueille une certaine qualité d’assemblée. Parmi tous les visages de l’assemblée de la Cathédrale de Nantes, il y a les visages que l’on connait, ceux que l’on reconnaît, ceux que l’on découvre et ceux que l’on devine. Certains sont fidèles aux lieux depuis longtemps et pourraient sans aucun doute témoigner des nombreuses évolutions musicales qui font l’histoire de la Cathédrale de Nantes. D’autres franchissent timidement la porte, passent furtivement, restent un bon moment ou profitent de l’horaire tardif de « l ‘ultime » messe du dimanche soir dans le centre-ville de Nantes. Cette assemblée est dans sa diversité une assemblée vivante, véritable chance pour l’église et elle fait sens pour un lieu accueillant par nature comme la Cathédrale de Nantes. Avec les chanteurs, les organistes et les prêtres, nous avons envisagé un "rythme musical" pour la Cathédrale. En dehors des grandes célébrations diocésaines et grandes fêtes dans l’année, il s'entend chaque troisième dimanche du mois une messe chantée où le chant grégorien tient une place privilégiée (voir ci-dessous le calendrier des offices). L’occasion d’entendre un répertoire vieux de 1000 ans, une tradition bien vivante que les textes définissent comme « chant propre de l’église romaine » encore aujourd’hui. Le second dimanche du mois, la polyphonie tient elle aussi une place privilégiée en faisant entendre les plus belles pages des grands compositeurs… En aucun cas, ces répertoires privent l’assemblée de sa part active dans le chant. Nous parlons bien ici de liturgie en musique et à chaque instant la musique s’exprime sous une forme superlative de la louange. Auxiliaire à la parole de Dieu, elle souhaite rassembler l’assemblée originale de la Cathédrale dans le mystère de la foi.

La musique à la Cathédrale de Nantes trouve donc un rythme nouveau au service de la liturgie et de la beauté qui doit saisir l’assemblée afin qu’elle-même se laisse saisir par la parole de Dieu.



Calendrier des offices