Les Organistes


Marie-Thérèse Jehan

Marie-Thérèse Jehan, organiste de formation, après des études de piano, devient à 13 ans, organiste de sa paroisse Sainte Anne de Saint-Nazaire.

Elève de l’organiste-compositeur Félix Moreau, titulaire honoraire du Grand Orgue de la Cathédrale de Nantes et disciple de Maurice Duruflé. Titulaire du prix Roger Ducasse et de celui du Concours Graven, elle étudie l’écriture musicale dans la classe de Paulette Ladmirault, puis avec Mr et Mme Lantier à Paris. Elle travaille l’improvisation avec Pierre Cochereau. Elle rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’orgue de Rolande Falcinelli, où elle obtient un Premier Prix. On lui attribue le prix de la Vocation (promotion Marcel Pagnol).

Titulaire du certificat d’aptitude, elle devient professeur de la classe d’orgue du CRD de Saint-Nazaire. D’abord organiste à Saint Clément de Nantes, elle est ensuite nommée titulaire du Grand Orgue de la Cathédrale de Nantes à Pâques 2002 par Monseigneur Soubrier. Elle devient accompagnatrice de l’Atelier choral régional des Pays de la Loire, dirigé par Jenö Rehak, alors directeur du CNR de Nantes.

Elle est invitée à donner des récitals en France, Angleterre, Hollande, Allemagne, Autriche, Hongrie, Italie. Soliste à Radio-France, elle est Présidente fondatrice de l’association Hymnal. Elle est promue chevalier des Arts et Lettres. Ses enregistrements contribuent à mieux faire connaître les œuvres d’Augustin Barié, René Vierne, Adolphe Marty et Félix Moreau.

Michel Bourcier

Michel Bourcier est titulaire des orgues de la Cathédrale de Nantes et professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes où il enseigne également l’analyse musicale.

Il se produit comme soliste à travers les répertoires les plus divers et apprécie particulièrement l’accompagnement d’ensembles vocaux (Les Eléments, Ensemble Vocal de Nantes…). Il a donné en création des œuvres de Jacques Lenot, Valéry Aubertin et a été le premier interprète de l’œuvre d’orgue de Jean-Louis Florentz dont il a créé les deux premiers ouvrages : Les Laudes et Debout sur le soleil, qui lui est dédié. La volumineuse étude qu’il a écrite sur les œuvres d’orgue de ce compositeur (Jean-Louis Florentz et l’orgue) est en instance d’édition (Editions Symétrie). 

Parallèlement à sa carrière d’organiste, il fonde collégialement en 2004 l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental à géométrie variable nantais qu’il dirige et dont la vocation vise la diffusion du répertoire des XXe et XXIe siècles. Au sein de cet ensemble, il assure volontiers le rôle de médiateur pour mieux faire découvrir la musique d’aujourd’hui aux publics les plus divers.

Mickaël Durand

Diplômé du conservatoire national supérieur de musique de Paris en orgue (2001), en basse-continue (2002) et en pédagogie (Certificat d’aptitude en 2007), Mickaël Durand s’est perfectionné auprès de Wolfgang Zerer à Hambourg et s’est vu récompensé du diplôme de « Konzertexam » en 2005.

Il est également claveciniste, instrument qu'il a perfectionné auprès de Bob van Asperen au conservatoire d'Amsterdam après avoir obtenu le DEM dans la classe d’Elisabeth Joyé à Paris.

Il a également étudié la viole de gambe auprès de Florence Bolton, Matthieu Lusson et Marion Middenway et vient d'obtenir son DEM au Conservatoire de Nantes.

Il joue régulièrement en duo avec différents instrumentistes et chanteurs et forme un duo à quatre mains avec sa femme Gaëlle Coulon. Il est invité régulièrement à collaborer avec l'ONPL comme en 2015 sur l'opéra « Die Tote Stadt » de Korngold et en 2016 dans la symphonie alpestre de Strauss au cours de la Folle Journée.

Professeur d’orgue au Conservatoire d’Alençon, il a été nommé organiste titulaire des orgues de la Cathédrale de Nantes et accompagnateur de la Maîtrise en 2012.

En contrepoint à son parcours d'instrumentiste, il pratique le chant (Ténor) et a collaboré à de nombreux projets en tant que choriste et soliste.



Félix Moreau, organiste titulaire honoraire

Né en 1922 à Aigrefeuille sur Maine (Loire-Atlantique), Félix Moreau est petit-fils et fils d’organistes et est organiste titulaire du grand orgue de Nantes depuis 1954. Il a été ordonné prêtre à Nantes en 1948 et a travaillé à Paris avec Marcel Dupré et surtout Maurice Duruflé (orgue, écriture, improvisation, composition). Premier Président élu de l’ANFOL, à partir de 1963, il a régulièrement été invité au Canada (Québec) pour y fonder une école d’organistes liturgiques. Félix Moreau a été professeur au CNR d’Angers et au CD de Saint-Nazaire et a donné de nombreux récitals en France, en Europe, en Amérique du Nord. Compositeur, il a écrit des œuvres vocales d’inspiration surtout religieuse et liturgique (motets, messes, psaumes etc...) et instrumentales. Une partie de son œuvre pour orgue est éditée en 2 volumes chez Delatour-France.


Anne Laurent, organiste suppléante

Anne Laurent, laïc consacrée, est membre de la Communauté des Béatitudes dans laquelle elle s’est engagée début janvier 1985, à Cordes sur Ciel (81)Après des études de piano commencées à l’age de 8 ans, elle a l’opportunité de commencer à étudier l’orgue. C’est à la Cathédrale Ste Cécile d’Albi (81) qu’elle entamera ses études avec Mary Prat Molinier, titulaire des orgues.

En septembre 2001, elle quitte la France et part en Israël où sa communauté est implantée. Elle s’établit à Jérusalem, et a l’occasion de poursuivre sa formation musicale, orgue et composition musicale, au sein de l’école de musique” Magnificat”, dirigée par la Custodie de Terre Sainte,( ensemble des franciscains gardiens des lieux saints) et jumelée avec le Conservatoire de Vicenza en Italie.

En 2007, elle est recue à l’examen final d’orgue et de composition musicale au Conservatoire de Vicenza; Elle devient organiste à la Basilique du St Sépulcre à Jérusalem et assure pendant 14 années tous les offices de l’année liturgique, au quotidien, jour et nuit. Tout au long de ces années, elle est également profeseur de formation musicale à l’Institut Magnificat.

Elle a eu l’occasion de participer à plusieurs concerts sur Jérusalem, ainsi qu’aux USA et à Rhodes où elle a participé à un festival de musique sacrée, en lien avec la Custodie de Terre Sainte.

De retour à Nantes en septembre 2016, elle est intégrée dans l’équipe des organistes de la Cathédrale de Nantes en tant qu’organiste suppléante pour l’orgue de choeur.